Envolez-vous en enfance avec la photographie de Constance Guisset

A l’occasion du Festival d’Arles, le magazine IDEAT a proposé à 20 designers renommés de photographier le thème de l’enfance. Produites spécialement pour l’évènement et tirées avec le soutien de YellowKorner, ces photographies étaient exposées à Arles lors de la semaine d’ouverture et seront à nouveau exposées à Paris en septembre. YellowKorner vous fait découvrir la photographie intrigante de la designeuse Constance Guisset.

 

7. Stellaria Solaris (2016), Constance Guisset

Constance Guisset – Stellaria Solaris, 2016. Tirage contrecollé sur Dibond. Avec l’aimable autorisation de l’artiste

 

Une ancienne salle de classe, des tapis quadrillés, des murs roses pâles… L’espace dans lequel étaient présentées les photographies de l’exposition « 20 sur 20 », organisée par le magazine IDEAT à Arles durant la semaine d’ouverture, sentait bon les souvenirs d’enfance. Ce n’est pas un hasard. Les designers ont dû composer leurs photographies autour de ce thème. Résultat : une série de 20 photos exprimant des visions très personnelles de l’enfance.

 

IMG_9674

Exposition « 20/20 » lors de la semaine d’ouverture du Festival d’Arles

 

Si la relation entre design et photographie n’est historiquement pas évidente, certains designers possèdent aujourd’hui une sensibilité particulière à la photo. Constance Guisset en fait partie. Spécialisée en architecture intérieure et scénographie, elle sait manier l’image et ça se voit. Pour cet exercice, elle a joué le jeu et laissé libre court à son imagination.

« Nager en plein ciel, arriver aux tendresses du nuage ». Cette citation du peintre Eugène-Louis Boudin a servi de point de départ à son travail. La designeuse nous présente une photographie très épurée où l’on peut voir deux enfants qui jaillissent, prennent leur élan ou s’envolent, dans un univers entièrement brumeux et flou. Dans un moment de poésie, les enfants semblent rebondir sur un trampoline de nuages. Cette magie apparente peut faire penser aux photographies fantastiques et surréalistes de l’artiste allemande Christine Ellger, ou encore à celle d’Alastair Magnaldo.

 

photo-la-mer-alastair-magnaldo

Alastair Magnaldo – La mer

 

photo-freunde-christine-ellger

Christine Ellger – Freunde

 

L’oeuvre présentée par Constance Guisset est proche de son univers de designeuse. Comme dans les objets qu’elle crée, un désir de mouvement et de légèreté se dégage. Perdus quelque part entre leur passé et leur avenir, ces enfants semblent jouir du temps présent, où tout est à faire et à écrire. Le flou de bougé et l’effet rendu par la fumée, représentent, pour l’artiste, le mouvement perpétuel des enfants en train de se chercher, de grandir et d’avancer. Les pieds nus, les cheveux détachés, habillés mais pas complètement, les enfants de cette photographie dégagent une impression de joie et de liberté.

 

La photographie de Constance Guisset se veut aussi volontairement ouverte à l’interprétation. Libre à chacun d’y voir ce qu’il souhaite, selon sa perception singulière de l’enfance, car, comme le disait Antoine de Saint-Exupéry, « on est de son enfance comme on est d’un pays ».

 

Retrouvez la photographie de Constance Guisset et les photos de l’exposition « 20 sur 20 » à La Hune à Paris le 20 septembre pour une vente aux enchères. L’ensemble des bénéfices tirés de cette vente reviendra à une association caritative, cc-foreducation, qui soutient l’enseignement à la petite enfance au Népal. Rendez-vous la semaine prochaine. Nous vous ferons découvrir les portraits saisissants du lauréat des Photo Folio Review 2015 : Piero Martinello.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *